top of page

La Communication Non Violente


Selon Rosenberg, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant ».


La Communication Non Violente appelée CNV repose sur une pratique du langage qui renforce notre aptitude à conserver nos qualités de cœur, même dans des conditions difficiles.


L'empathie est au cœur de la CNV. Il est toujours important de garder une bienveillance dans son discours et dans son écoute.


Qu'il s'agisse de clarifier ce qui se passe en soi ou de communiquer avec d'autres, l'art relationnel de la CNV propose de porter son attention sur 4 points :


1/ Observation: décrire la situation en termes d'observation partageable.

Par exemple: Je vois que… quand tu entends que…


2/ Sentiment: exprimer les sentiments ressentis face à cette situation.

Par exemple : avoir peur, être curieux, être triste, être plein d'énergie, etc.


3/Besoin: clarifier le(s) besoin(s) qui est la source du sentiment ressenti. Par exemple: j'ai besoin, j'aimerais que, ce qui est important pour moi c'est…


4/Demande: faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement.

Par exemple: Est ce que tu serais d'accord pour…?



"On ne s'entend plus" "Nous ne parlons plus la même langue" "Je parle dans le vide" …

Le sentiment de ne pas être compris ni entendu par son partenaire est l'un des problèmes les plus répandus dans les couples.


Incompréhension, attentes non exprimés , agacement, manipulation des propos…,

la CNV permet d'éviter ces situations.


La thérapie de couple peut vous aider à développer une communication non violente. L'appropriation de cette communication prend un certain temps.

Ce qui est sure, elle vous rendra la vie plus belle!


Pour aller plus loin, je vous conseille « les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall B. Rosenberg qui est une invitation à la communication non violente.

Comments


bottom of page