Rechercher

Le vaginisme

  • Il correspond à une contraction inconsciente et involontaire des muscles du périnée, rendant impossible toute pénétration vaginale lors d'un rapport sexuel.

  • Vécu comme une honte ou une frustration, ce trouble sexuel peut avoir différentes origines.

  • Ce problème est fréquent et les femmes restent souvent dans le silence face à ce trouble.

  • Connaître et comprendre la cause est la clef pour en guérir.



2 types de vaginisme:

  • Le vaginisme primaire : on emploi ce terme quand le trouble se déclenche au tout début de la vie sexuelle d’une femme. Dans ce cas aucun type de pénétration vaginale n’est possible.

  • Le vaginisme secondaire : ici le trouble sexuel apparaît plus tard, à la pré-ménopause, suite à un traumatisme, un accouchement compliqué ou une infection vaginale.

Comment en guérir?


Il faut oser en parler et consulter une sexothérapeute, tout en gardant à l’esprit ses motivations, et pourquoi on entreprend cette démarche. Le vaginisme peut parfois être associé à une phobie, une culpabilité, un silence, de la honte et même à de la souffrance morale…


  • L’approche mentale par l’hypnose permet de modifier les pensées automatiques et les réflexes de peur chez la femme atteinte de vaginisme.



Les séquelles psychologiques peuvent être importantes : on souffre pendant des années de cette situation, par méconnaissance du vaginisme, ou par peur de consulter.


N'attendez plus !